Quelques notions avant de commencer

Accueil > Utiliser > Avant de commencer
16 novembre 2014 | Webmestre

Les principaux constituants du site

Un site Biodiv est mis en œuvre grâce à un système de gestion de contenu baptisé SPIP. L’environnement SPIP a été étendu pour les besoins de Biodiv par des greffons ou "plugins". Certains de ces greffons sont généraux et disponibles sur le site Spip-contrib. D’autres, présentés ici, sont spécifiques aux sites Biodiv.

SPIP, enrichi de ces greffons, permet de créer et de gérer plusieurs types d’objets [1]

  • Des rubriques : On peut les comparer à des dossiers : une rubrique peut contenir d’autres rubriques, ainsi que des articles et des sites. Les rubriques de plus haut niveau (celles qui n’appartiennent à aucune rubrique) peuvent également contenir des brèves.
  • Des articles : C’est un contenu textuel auquel on peut associer des illustrations (apparaissant dans le texte), des pièces jointes (listées en dehors du texte) et un portfolio d’images. L’essentiel du contenu rédactionnel du site est regroupé dans des articles. Les rubriques servent principalement à organiser ces articles.
  • Des documents : Un document est composé d’un fichier auquel sont associées diverses informations : titre, auteur, description. Ce fichier peut être de toute nature (image, son, texte, etc). Les documents peuvent être associés à des articles, des rubriques et des observations.
  • Des brèves : Il s’agit d’un texte court, peu illustré, qui est principalement utilisé pour souligner une actualité (indiquer un événement à venir par exemple). Contrairement à un article, une brève doit contenir une information éphémère qui pourra être oubliée ou détruite passé un certain délai. Les brèves peuvent uniquement être attachées aux rubriques de plus haut niveau.
  • Des sites : un site (au sens SPIP) est un petit descriptif d’un site internet, contenant notamment un titre, une description et l’URL du site concerné.
  • Des observations : Il s’agit d’objets spécifiques ajoutés à SPIP pour les besoins de notre site (on ne les trouve pas sur les autres sites SPIP). Une observation permet de consigner la présence d’une espèce dans un lieu à une date donnée, et d’y associer divers fichiers (photos, sons, …) ; ces fichiers sont gérés comme des documents SPIP.
  • Des campagnes  : 2.63 Autre objet spécifique à Biodiv, les campagnes permettent de rassembler des observations faites sur une période donnée, dans un périmètre donné. Les observateurs eux mêmes, ainsi que les administrateurs affectent manuellement les observations aux campagnes.

Contenant et contenu

SPIP (Système de Publication pour l’Internet) est un « Content Management System ». Dans ce type d’environnement, le contenu éditorial est géré dans une base de données, et un « moteur » se charge de transformer le contenu de la base en pages web visualisables sur tous les navigateurs. Ce découpage entre contenu et présentation permet aux rédacteurs de se focaliser sur le contenu éditorial sans se soucier de la présentation qui sera gérée de manière homogène par le « moteur » au travers de structures de pages appelées "squelettes".

Un site Biodiv est donc au final constitué :

  • du logiciel SPIP
  • de greffons/plugins qui en étendent les fonctionnalités, dont un plugin nommé "Biodiv", dédié au projet ;
  • d’un jeu de "squelettes" définissant la structure et la présentation de chaque type de contenu éditorial
  • d’une base de données abritant le contenu éditorial lui-même, indépendamment de la présentation qui en sera faite.

Espace public et espace privé

SPIP est un environnement pour publier de l’information. De manière générale, de tels systèmes distinguent entre une équipe éditoriale qui élabore le contenu et des lecteurs qui le consultent.

L’espace public est l’espace des lecteurs : c’est celui sur lequel on tombe par défaut quand on visite le site. Son apparence, définie par l’équipe éditoriale et le webmestre, est fortement dépendante du site.

L’espace privé est celui de l’équipe éditoriale. Son accès est protégé par un écran d’authentification qui requiert login et mot de passe. Son apparence est commune à tous les sites SPIP : c’est un espace de travail, pas un espace de présentation. On y trouve de nombreux formulaires pour saisir et modifier tous les contenus. L’équipe éditoriale est composée de différents rôles qui sont détaillés plus loin : rédacteurs et administrateurs.

Pour des sites à vocation participative, c’est-à-dire pour lesquels on souhaite que les visiteurs puissent contribuer à une partie du contenu éditorial, des mécanismes ont été prévus pour permettre cette contribution depuis l’espace public. Ainsi, les contributeurs n’ont pas à connaitre l’interface de l’espace privé et ses mécanismes spécifiques.

C’est le cas pour les sites Biodiv qui permettent de saisir des observations depuis l’espace public.

A chacun son profil

Tous les internautes ne sont pas égaux devant SPIP ! On distingue ainsi :

  • Le visiteur anonyme : c’est l’internaute qui consulte le site sans privilège particulier. Il n’a accès qu’à l’espace public et ne peut pas contribuer au contenu éditorial.
  • Le visiteur enregistré : pour les sites Biodiv on pourra l’appeler un contributeur ou un observateur ; il s’agit d’une personne inscrite sur le site, ayant reçu des clefs d’accès (login / mot de passe) pour se connecter et déposer des observations. Un visiteur enregistré peut également contribuer à un forum. Ces contributions se font depuis l’espace public. Un visiteur enregistré n’a pas accès à l’espace privé.
  • Le rédacteur : c’est un visiteur enregistré pouvant rédiger des articles sur le site. Un rédacteur peut ainsi accéder à l’espace privé du site, créer des articles et les proposer à la publication.
  • L’administrateur restreint : c’est un rédacteur qui est responsable d’une rubrique et de toutes les sous-rubriques qu’elle contient. A ce titre il peut en créer et en supprimer, les réorganiser, en modifier le contenu, autoriser (ou refuser) la mise en ligne des articles au sein de la rubrique. Sur notre site, l’administrateur restreint peut aussi associer une observation à une espèce, et corriger le contenu d’une observation.
  • L’administrateur complet (ou webmestre) a tous les droits. C’est lui qui paramètre le site, ajoute ou retire des extensions, promeut les visiteurs jusqu’au rang d’administrateur restreint et contrôle l’ensemble du contenu éditorial.

[1Cette liste n’est pas exhaustive : il existe également des forums et des mots-clés notamment.