Le projet Biodiv
Des sites contributifs pour connaître la biodiversité qui nous entoure

Accueil du site > Qu’est-ce que Biodiv ? > 1. Les objectifs du projet

1. Les objectifs du projet

samedi 8 novembre 2014, par Webmestre

La genèse

A l’automne 2008, deux membres de l’APCVEB [1] imaginent lancer une action d’inventaire participatif de la biodiversité sur la commune de Balma. Cette action s’inscrivait dans la logique d’une orientation retenue par l’Agenda21 de Balma : "Connaitre et préserver la biodiversité".

Effectuer un tel recensement a plusieurs objectifs :

  • mieux connaître les espèces et milieux présents sur la commune
  • sensibiliser le public à la biodiversité de proximité, en souligner la richesse et l’importance de la préserver
  • utiliser cette connaissance et cette sensibilité pour orienter les choix d’aménagement d’une commune en pleine expansion urbaine, et rendre cette expansion plus respectueuse de l’environnement

L’idée fait doucement son chemin, et il apparait très vite nécessaire de se doter d’un site internet participatif qui collecte et présente à la fois les observations faites sur la commune : le site Biodiv.Balma ouvre début 2009 et reçoit sa première observation le 15 mars 2009.

Rassembler une équipe

Le site offre le support, mais il reste à donner à l’action une dynamique. Dans ce but des communications, des permanences et des sorties sont organisées par l’APCVEB. Peu à peu, un noyau de passionnés se constitue - le groupe Biodiversité - : les observations s’enrichissent, les sorties se multiplient, les techniques photos s’améliorent ... et le site s’enrichit de nouvelles fonctions pour mettre en valeur ce travail.

En février 2011, le patrimoine d’observations est suffisant pour organiser une exposition : BiodiverCité. En une semaine, elle accueillera plus de 600 visiteurs dans la salle des fêtes mise à disposition par la mairie. Des contacts et collaborations vont alors se nouer avec Nature Midi Pyrénées, le Conservatoire Botanique National des Pyrénées et de Midi-Pyrénées, le Groupement Midi-Pyrénées des Amateurs d’Orchidées, le Muséum de Toulouse, ... puis également avec le collège de Balma. L’initiative commence à être connue sur la métropole toulousaine.

Démultiplier

Parmi les contacts établis, des élus et citoyens de St Orens [2] décident de se lancer dans une aventure semblable, au travers de l’association SONE [3]. L’APCVEB propose de mettre à disposition de SONE une copie du site Biodiv.Balma : en septembre 2013, le site Biodiv.Sone est né.

La même année, le COPRAE [4] organise une rencontre autour de l’expérience Biodiv.Balma. Des élus de Montech sont séduits par l’idée et décident peu après de se lancer dans l’aventure. Un nouveau site s’ouvre en Octobre 2014, dédié à Montech et hébergé par le COPRAE : biodiv-montech-coprae.fr.

Cette nouvelle étape, et les contacts qui se multiplient, obligent à s’organiser pour faire face à plusieurs exigences :

  • paramétrer le site conçu initialement pour Balma
  • le rendre plus robuste
  • documenter ses fonctionnalités, aussi bien pour l’utilisateur observateur que pour les administrateurs qu’il faut former
  • mettre en place un système de distribution de patchs pour maintenir à niveau les différentes instances

Pour faire face à ces nouveaux besoin, ce site est ouvert : http://projet.biodiv.free.fr

Notes

[1] Association de Protection du Cadre de Vie et de l’Environnement Balmanais

[2] Michel Sarrailh et Marcel Maurel

[3] Saint-Orens Nature et Environnement

[4] Conseil Permanent Régional des Associations d’Environnement, auquel adhère l’APCVEB

Répondre à cet article

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Habillage visuel © styleshout sous Licence Creative Commons Attribution 2.5 License, adapté par l'APCVEB.